Rétrospective Cinéma

Les Intergalactiques est avant tout une proposition de cinéma. Le festival est de nouveau accueilli au sein des cinémas Lumière  tout au long de la semaine pour proposer sa rétrospective longs métrages.

Entre films classiques et découvertes cinéphiliques, cette rétrospective met en avant l’empreinte importante laissée par le cinéma de genre dans les années 70 et le début des années 80 sur la question de l‘Effondrement et de l’éventuelle reconstruction de la société.

Cinéma Lumière Bellecour

VENDREDI 26 AVRIL | 21h

BLINDNESS

De Fernando Meirelles (2008 / 1 h 58 / Brésil, Canada, Japon)

Avec Julianne Moore, Mark Ruffalo, Alice Braga…

Séance présentée par Kor Wentemn & Romain Bressy de la chaîne Total Remake

Le pays est frappé par une épidémie de cécité qui se propage à une vitesse fulgurante.
Les premiers contaminés sont mis en quarantaine dans un hôpital désaffecté où ils sont rapidement livrés à eux-mêmes, privés de tout repères. Ils devront faire face au besoin primitif de chacun : la volonté de survivre à n’importe quel prix.

Fernando Meirelles (La cité de dieu), adapte ici le roman L’Aveuglement du prix Nobel 1998 de littérature José Saramago. Sous une forme clinique de photographie à la limite du monochrome, le réalisateur dresse le portrait d’une micro-société livrée à elle-même qui, sans l’intervention de règles impartiales, fonctionne de manière totalement arbitraire.

Au final, cette déliquescence progressive aborde moins la question de la fin du monde que celle de la fin de l’humanité.

Cinéma Lumière Terreaux

SAMEDI 27 AVRIL | 11h

MIRACLE MILE

De Steve de Jarnatt (1989 / 1 h 27 / Etats-Unis)

Avec Lou Hancock, Mykelti Williamson, Kelly Jo Minter.

Meilleurs effets spéciaux – Sitges 1989
Sélection officielle – Sundance 1989

Une nuit, après un rendez-vous raté avec la femme de sa vie, un homme reçoit dans une cabine téléphonique l’appel d’un militaire affolé qui lui apprend que des missiles nucléaires vont s’abattre sur Los Angeles dans 1 heure et 10 minutes.

Pourtant sélectionné au festival d’Avoriaz en son temps, Miracle Mile est passé inaperçu en salle et a dû attendre 27 ans en France pour se refaire une réputation.

Cet After Hours à la sauce apocalypse ne peut laisser de marbre avec sa montée en puissance au sein du quartier éponyme de Los Angeles dont la géométrie ne cesse de varier selon les besoins de la narration.

Après la diffusion de Cherry 2000 l’an passé, le festival est heureux de vous présenter cette autre oeuvre de Steve De Jarnatt qui signe ici son troisième et ultime long métrage. On aurait aimé en voir plus.

Cinéma Lumière Terreaux

DIMANCHE 28 AVRIL | 20h30

HOW I LIVE NOW

De Kevin Macdonald (2014 / 1 h 41 / Royaume-Uni)

Avec Saoirse Ronan, Tom Holland, George MacKay…

Daisy, une adolescente new-yorkaise, passe pour la première fois ses vacances chez ses cousins dans la campagne anglaise. Rires, jeux, premiers émois… Une parenthèse enchantée qui va brutalement se refermer quand éclate sur cette lande de rêve la Troisième Guerre Mondiale…

Le documentariste écossais Kevin Macdonald offre un film atypique aux multiples facettes, puisant à la fois dans le teenage movie, le récit initiatique, et bien entendu la science-fiction apocalyptique.

Cinéma Lumière Bellecour

LUNDI 29 AVRIL | 20h30

SURVIVAL FAMILY

De Shinobu Yaguchi (2017 / 1 h 57 / Japon)

Avec Fumiyo Kohinata, Eri Fukatsu, Yuki Izumisawa…

Séance et débat avec Bolchegeek et la Petite Voix.

Une panne de courant généralisée provoque la panique dans la ville de Tokyo. Pour échapper au chaos ambiant, une famille décide de prendre la route pour retrouver des proches vivants à Kagoshima…

Survival Family aborde la question du temps du survivant à ses premiers jours. Reprenant les codes du road-movie dans le post-apocalyptique, le cinéaste s’amuse à détourner cette structure avec humour. 
Un feel good movie aussi inattendu que bienvenu sur une thématique qui ne s’y prête généralement pas.Jim et Hilda, un couple de retraités, vivent dans un cottage isolé en pleine campagne. Ils apprennent qu’une nouvelle guerre se prépare : une guerre nucléaire. 

Le couple, confiant dans le gouvernement du pays qui a déjà gagné deux conflits mondiaux, ne comprend guère les implications de cette nouvelle menace mais suit à la lettre les instructions de survie absurdes.

Cinéma Lumière Bellecour

MARDI 30 AVRIL | 20h30

QUAND SOUFFLE LE VENT

de Jimmy T. Murakami (1986 / 1 h 20 / Royaume-Uni)

Avec Peggy Ashcroft, John Mills, Robin Houston…

Jim et Hilda, un couple de retraités, vivent dans un cottage isolé en pleine campagne. Ils apprennent qu’une nouvelle guerre se prépare : une guerre nucléaire. Le couple, confiant dans le gouvernement du pays qui a déjà gagné deux conflits mondiaux, ne comprend guère les implications de cette nouvelle menace mais suit à la lettre les instructions de survie absurdes.

Sorti en 1986 en angleterre mais seulement 2012 en France, ce film d’animation est une adaptation de la bande dessinée de 1982 publiée par le dessinateur anglais Raymond Briggs.
Le film a reçu le Grand prix du long-métrage au Festival international du film d’animation d’Annecy en 1987.

L’aveuglement des peuples, la méconnaissance du nucléaire malgré Hiroshima et Nagasaki, la folie des gouvernements qui entraînent leurs nations dans une course folle à l’armement… tout est présent dans ce film bouleversant qui nous plonge petit à petit dans l’horreur et nous laisse exsangue, la gorge nouée, le cœur serré.

Olivier Bitoun, DVDClassik

Abonnez-vous à notre newsletter

Les commentaires sont fermés.