FILMS COURTS SOVIET’SF #2

Après le succès de sa première édition en mars dernier, le festival Les Intergalactiques vous propose cette seconde séance Soviet’SF 100% courts métrages soviétiques.

Entre animation russe et téléfilm polonais, vous pourrez découvrir des œuvres rares accompagnées d’intervenant·e·s : 

  • Kasia Balas : Assistante réalisatrice d’origine polonaise passionnée de cinéma.
  • Bolchegeek : Youtubeur lyonnais qui vous parle de culture populaire (ciné, séries, jeux, littératures ou macramé) avec le couteau entre les dents !
  • Jal : Directeur du festival Les Intergalactiques.

Au programme :

RÉVOLUTION INTERPLANÉTAIRE (1924 / 8mn / URSS / VOST)
(Межпланетная революция)
Un dessin animé réalisé par Nikolay Khodataïev, Zienon Komissarienko & Iouriy Mierkoulov.

Un court métrage d’animation de propagande bolchevique, où, Kominternov, un brave soldat de l’armée rouge, met en déroute les bourgeois du monde entier.

Ces derniers effrayés par l’apparition du prolétariat sur la Terre tentent de gagner la planète Mars en emportant avec eux l’argent qu’ils ont dérobé aux humbles travailleurs…

Ce film est une parodie du célèbre film « Aelita » paru peu de temps avant. On peut apercevoir un portrait de Lénine dans le dessin animé. Ce dernier étant décédé quelques mois avant la première.

Ce court métrage et le premier dessin animé soviétique connu.

DOCENT H. (1968 / 21mn / Pologne)  
Un film réalisé par Janusz Majewski
Avec : Jan Machulski, Andrzej Rausz…

Le professeur Hammler, disparu depuis longtemps, apparaît à nouveau et, entend greffer son cerveau à son assistant, qui est en fait un être artificiel…

MYSTÉRIEUSE PLANÈTE (1974 / 13mn / URSS)
(Загадочная планета)
Un court métrage d’animation réalisé par Boris Ardov
Avec les voix de : Viktor Sietgatchiev, Antonina Aliechina, Igor Iasoulovitch, Aleksey Batalov, Mariia Vinogradov..

Mais que s’est-il donc passé sur la magnifique planète Tariy la veille si lumineuse et ce soir couverte de taches sombres ?

Pour le découvrir, un jeune astronome en herbe va construire un robot et l’envoyer sur la planète afin qu’il mène l’enquête et aide les habitants à remédier au problème…

Ce dessin animé peu connu, réalisé à la main, n’a quasiment pas été distribué, le gouvernement et le parti communiste l’ayant jugé « décadent » en raison de ses chansons interprétées sur des airs de tango mais aussi parce que les fleurs faisaient penser, un peu trop, au mouvement hippie.

Le réalisateur, Boris Ardov, n’a réalisé que 4 films d’animation, celui-ci étant le premier. Une réussite cependant, tant par le graphisme que par les couleurs.

PROFESSEUR ZAZUL (1962 / 22mn / Pologne)
Un film réalisé par Marek Nowicki & Jerzy Stawicki
Avec : Piotr Kurowski, Stanislaw Milski 

Ijon Tichy, surpris par l’orage, trouve refuge dans la maison du très antipathique professeur Zazul qui lui dévoile le résultat de ses dernières recherches. Elles sont à son image… fort peu ragoûtantes.

Ce court-métrage est l’adaptation d’une nouvelle de Stanislas Lem tirée du recueil « Mémoires d’Ijon Tichy »

Dans l’univers de Stanislas Lem, l’homme et la machine ont tendance à se confondre : les robots sont lunatiques et le comportement des humains a quelque chose de mécanique. Si nous sommes déjà les jouets d’un démon cybernétique, l’avenir de la planète s’annonce mal.

Car nous ne travaillons pas simplement à notre ruine : nous exportons nos gadgets, nos détritus et nos convictions métaphysiques.

STEPS (1987 / 25mn / USA-UK)
Un film réalisé par Zbigniew Rybczynski
Avec : Daniel Chapman, Chase Coleman, Reed Coleman, H. Roger Daisley…

Des touristes visitant un studio de cinéma se voient projetés dans une scène du film “Le cuirassé Potemkine” de Sergei Eisenstein, en pleine fusillade…

Après avoir reçu un Oscar en 1983 pour son film d’animation Tango, le cinéaste/vidéaste d’origine polonaise Zbigniew Rybczynski s’installe à Hoboken, New Jersey où il fonde en 1985 son propre studio. C’est au cours de cette période de transition qu’il réalise « Steps”.

Gros bidouillage vidéo, ce film part d’une idée quasi-géniale : projeter un groupe de touristes au milieu des escaliers d’Odessa pendant la célèbre séquence du « Cuirassé Potemkine ».

Les effets spéciaux ont aussi un peu vieilli, mais dans le genre univers déjanté et cinéphilie déviante, ça reste très surprenant.

👉 A propos des soirées Ciné Bis :

Et c’est reparti pour une nouvelle saison à la découverte du cinéma Bis en compagnie du formidable Jal (ou bien Julien) et son non moins formidable festival de science-fiction Festival Les Intergalactiques.
Tous les deux mois (en alternance avec une programmation Nanar), Jal nous sélectionne des pépites méconnues et vient nous en parler, seul ou accompagné.
L’occasion de découvrir des films rares tous ensemble !

🕙 Dimanche 16 février 2020 à 18h
A l’Aquarium Ciné-Café – 10 rue Dumont, Lyon 4e
6€ / 4€ (chômeurs, mineurs, étudiants, retraités)
Adhésion annuelle à prix libre à partir de 3€

Réservation conseillée à http://aquarium-cine-cafe.fr/reservation
Possibilité de se restaurer et de boire un verre sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter

Les commentaires sont fermés.